Vous savez que je suis un grand lecteur. Sur cette note, je vous propose quelques auteurs à ne pas manquer.

Dans la catégorie « enfants », je décernerai la palme d’or à Christine Brouillet: selon moi, cette auteure, qui a écrit autant pour la jeunesse que pour les adultes, mérite certainement une mention d’honneur. Ses intrigues palpitantes nous attirent dans l’histoire. Elle utilise habilement la répétition, pas inutile, mais une répétition qui nous attrape quand nous avons envie de partir. Bref, une auteure déjà bien connue qui mérite de se faire connaître encore plus!

Pour les adultes

Bien évidemment, comment passer à côté des Éditions Alire qui ont publié une quantité innombrable d’œuvres d’une grande qualité qui nous entraînent dans une lecture qu’on voudrait infinie. Parmi les auteurs de la maison d’édition, citons, entre autres: le regretté (et il mérite encore sa place ici) Joel Champetier, Jacques Côté pour son livre « Le rouge idéal », Jacques Bissonnette, Liz Brady … et pour ceux qui aiment ce qui frappe, Patrick Senécal, auteur de nombreux bestsellers.

Il y en a d’autres aussi bons

Il n’y a parfois pas besoin de chercher les grands noms de l’édition traditionnelle pour dénicher de véritables trouvailles. Qui n’a pas entendu parler des tomes 1 et 2 de « La Justicière », œuvre profondément attrayante, et sombre, dont les premiers tirages se sont vendus au niveau des bestsellers. Marc Aubin est l’auteur de cette justicière qui nous brouille avec une panoplie de mystères dont nous avons envie de déceler les secrets.

Comme quoi l’édition traditionnelle est bonne, mais pas toute seule.

Les livres à compte d’auteur et autoédités sont tout aussi bons que ceux édités par un éditeur dit « conventionnel ».

Sur les traces de Jacques Poulin

« Volkswagen Blues » est certainement un livre réconfortant qui nous rappelle que notre quotidien n’est pas si banal.

Les histoires de chacun de ses personnages sont intrigantes et exprimées avec un écrit simple et limpide. Jacques Poulin a trouvé le moyen de narrer de belles histoires.

Du côté américain

Ne ratez jamais les nouveaux romans de Stephen King! Ils sont pétrifiants et bourrés de mystères et d’affaires non résolues.

Dans cette optique, explorez l’univers de James Patterson qui nous plonge petit à petit dans les services secrets les plus corrompus du monde littéraire.

Sans oublier l’ère du numérique

Les livres propulsés par Num Éditeur sont disponibles surtout en format numérique, mais vous pouvez commander un bel exemplaire papier. La maison d’édition dirigée par l’auteur d’horreur Gaetan Picard et son équipe a de quoi être fière.

Ses livres sont destinés au genre difficile à cerner du fantastique.

Des auteurs tels que Gilles Aubigny peuvent raconter librement des récits obscurs tels que ceux du livre « Profession tueur » qui en dit long sur l’histoire et le style.

Pour tous les goûts

C’était un petit billet de lectures passées et présentes nécessitant une attention particulière.

Ricky Girard

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'