On se demandera, lisant le titre de cet article, vers quoi tendra le sujet et quel lien pouvons-nous faire entre la linguistique et les affaires? Oui!

La linguistique a un lien très serré avec les affaires. us ne nous en rendons pas compte.

Même si un vrai professionnel de la linguistique tel un grammairien ou un linguiste n’a souvent aucune intention de faire fructifier son activité et de la convertir en argent, on ne peut pas nier par contre que les affaires sont une question de bon parler et souvent, bien parler rime avec la capacité de convaincre (un client, un partenaire d’affaires).

Faire croître son entreprise, acquérir des clients, augmenter son marketing sur les médias sociaux, ça demande une parole juste et un écrit très précis, le mot juste pour aller chercher le cœur des gens.

Encore, quel est le lien entre la linguistique et les affaires?

La linguistique est un science, c’est la science de comprendre la parole, oui, mais aussi pour plonger dans les origines de toutes les langues, une par une. Si vous savez que la langue anglaise est très, très proche de l’allemand, vous savez aussi que sur cet aspect vous pourrez intéresser un client potentiel allemand comme un client anglais en employant les arguments de vente de la langue des affaires (l’anglais).

Voici trois faits intéressants concernant nos premières langues maternelles:

-Il y a eu un temps où le latin remplaçait le français, l’espagnol, l’italien et le portugais. Si vous connaissez quelques notions de latin, vous aurez de la facilité à attraper les fondements des quatre langues qu’il a engendrées.

-Le français a des origines communes avec l’allemand. C’est assez curieux, puisque ce sont deux souches distinctes que sont le germanique et le latin…Souvenons-nous que la France n’est pas si loin de l’Allemagne. Nos ancêtres français et les premiers « germaniques » se sont croisés. On a pu extraire un ancêtre de la langue allemande. Au-delà de la souche « germanique », l’allemand a aussi un autre fondement, le fondement « franc ». Ce mot, « franc », a très fort probablement à voir avec le franc-ais.

-Certaines théories de la linguistiques tentent de démontrer qu’il existe une langue que parlent les enfants…avant d’apprendre à parler, une langue qui se nommerait le « mentalais ». Pas que nous soyons tous des mentalistes, mais que chaque être humain a la capacité de communiquer avec n’importe quel autre être humain sans parler, sans bouger. Des études ont montré qu’en plaçant plusieurs personnes qui ne se connaissent pas dans un petit groupe en leur interdisant de se parler, une communication s’établissait, assez floue pour un esprit rationnel, mais bien réelle. Ce que ces théories essaient de montrer est que nous pourrions développer une langue unique applicable à chaque pays du monde, aussi abstrait que cela puisse être.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'