Texte rédigé par Céline Dionne.

Dans un monde où tout est dans le très rapide, où l’on court du matin au soir, déjà fatigués… et où chacun priorise le « je, me, moi, m’as-tu vu? », il est facile de baisser les bras et de pratiquer le « je m’en foutisme ». Solution la plus facile, me direz-vous! Mais, il ne faut surtout pas accéder à cette pratique malheureusement très contagieuse puisqu’il est prouvé que le négativisme prend de l’ampleur très rapidement, et ce, à notre insu… et occasionne bien souvent des conséquences négatives… C’est donc dire que l’ambiance du milieu de travail en dépend!

Alors, primo et hop! Il faut recharger notre horloge énergétique! Un sourire à notre miroir enjolive déjà le début de cette journée! Prenons le temps de déjeuner, il est notre carburant! Et au travail, si tout simplement on choisissait notre attitude! Si l’on était PRÉSENT, si l’on propageait la bonne humeur, on complimentait ou on encourageait un collègue… c’est facile et si réconfortant, ça illumine la journée de l’autre et ça nous fait du bien. Commençons tranquillement, petit à petit, et cette habitude prendra vie et donnera vie!

« Ce qui est fait n’est plus à faire! ». Voici la courte phrase que la sage grand-mère d’une de mes collègues s’amusait à lui répéter lorsqu’elle était enfant! Sans le savoir, elle venait de me faire un cadeau, car la simplicité et le pouvoir de ces quelques mots écrits sur un post-it et affichés sur mon paravent m’aident fidèlement à éviter de procrastiner, cette tentation qui rôde régulièrement…

Un collègue raffole des commérages… évitons la surenchère! Ce n’est pas un bon focus! Prétextons autre chose et ne gaspillons pas nos énergies sur de mauvaises relations…

« L’attitude… tout est dans l’attitude! », rien n’est plus vrai… C’est elle qui pigmente et nuance les situations! Ai-je le goût de m’engager, de m’ouvrir au changement? Pourtant, tout nouveau défi incite à créer, à se réaliser et augmente l’estime de soi. Pensons-y, c’est beaucoup récolter! Et la performance, me direz-vous… Elle s’améliore lorsque chaque être humain travaille à son épanouissement tout en respectant celui de l’autre. Et cela ne se fait pas tout seul dans son coin! Allons-y pour le Work in progress!

Dernièrement, j’entendais à la télévision qu’être triste est beaucoup plus facile qu’être heureux. Alors, choisissons d’être souriant et vous verrez, l’effet est boomerang!

Retour au blogue