fbpx

Article rédigé par Ricky Girard

C’est avec enthousiasme que je décide d’écrire concernant les Prix de la création de Radio Canada! Durant mon parcours d’écrivain, j’y ai participé plusieurs fois pour aiguiser la justesse de mon écriture.

Ce genre de concours permet de se mesurer aux professionnels comme aux novices. Votre inscription vous permettra aussi de voir vos points faibles et les forces dans vos écrits, si bien sûr vous vous rendez dans les 20 finalistes.

Évidemment, les juges de ces concours reçoivent de grandes quantités de textes.

À quoi s’attendre

Il y a mille, voire plusieurs milliers de textes envoyés chaque année aux Prix de la création de Radio Canada. Si jamais vous n’êtes pas des 20 finalistes, dites-vous que vous n’êtes pas seuls. Ça ne signifie en rien que vous manquez de talent. C’est plutôt la preuve du grand nombre de concurrents.

Pourquoi participer?

Il y a de bonnes raisons qui justifient la participation à un concours littéraire.

De un, vous nourrirez votre créativité et votre ambition d’écrire des textes plus longs.

Deuxièmement, et non exhaustivement, vous vous familiarisez avec l’univers de la littérature ainsi qu’à ses exigences.

Enfin, vous identifiez les bons points ainsi que les lacunes de votre texte suite au verdict qui sera rendu. En effet, même si on vous refusait la place tant convoitée des finalistes, vous pourrez être à même de vous pencher sur votre style, votre narration et votre syntaxe afin de repérer ce qui fonctionne moins bien dans votre écrit.

Apprenez à savourer la victoire, mais apprenez de la défaite!

On vous annonce que vous êtes dans les meilleurs? Bien, vous ne travaillez pas en vain!

Vous recevez une lettre qui confirme que l’aventure s’arrête ici? Surtout, ne perdez pas le pied! Vous apprenez à vous perfectionner. Il est normal de vivre des échecs, surtout si vous comptez être écrivain, car ce métier demande une bonne dose de détermination.  Relevez-vous et passez à votre prochaine opportunité de vous faire connaître en tant qu’auteur!

Ce sont mes conseils à ceux qui désirent faire de leurs écrits un mode de vie.

Je finis en vous disant de lire, aimer et partager cet article.

Retour au blogue

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *