Si vous vous êtes déjà installé face à votre ordinateur, devant Word, et que vous aviez planifié écrire un texte très poétique ou un article étoffé, mais que vous n’avez été capables de produire que peu ou pas de mots, alors c’est que vous avez déjà souffert de ce que l’on appelle le « syndrome de la page blanche ».

  • Qu’est-ce que c’est?
  • Pourquoi ça m’arrive?
  • Que faire pour y remédier?

Bon, d’accord, il y a bien peu de questions!

Ce sont pourtant les bonnes questions à se poser.

Avec un logo comme celui-ci, on devine que je corrige. Ce sont des textes écrits en français que je corrige. On pourrait penser qu’à lire autant de contenu, je ne peux jamais manquer d’inspiration. On se trompe!

Il est facile de le croire, mais peu importe le nombre de livres ou d’articles avec lesquels vous alimentez votre cerveau, vous allez un jour être devant cette page qui reste blanche alors que vous faites tout en votre pouvoir pour être productifs dans son écriture.

Emplir des pages le ventre vide, c’est impossible. Ayez une bonne hygiène de vie, soyez réguliers dans votre routine d’écriture, vos repas, vos activités. Faites de l’activité physique! Il est prouvé que ça améliore la concentration et stimule la créativité.

Ce manque de productivité se produit souvent quand vous êtes fatigué, n’avez pas bien mangé, mais parfois aussi sans raison apparente. Dans ce cas, mieux vaut laisser cette page blanche quelques temps et attendre … que l’inspiration vous revienne.

C’est pourquoi il est bien important d’avoir un plan B en cas de manque d’inspiration, un plan B comme la réflexion, la méditation, ou un sport par exemple.

« Et si jamais cette page demeurait blanche indéfiniment? »

Alors, qu’elle le reste!

— Ça veut dire que je ne pourrai plus terminer ce projet?

— Eh bien, si votre projet ne vous inspire pas, vous devriez vous pencher sur un autre sujet, qui vous captivera bien davantage celui-ci.

Puis, qui sait si vous n’aurez pas après un éclair de génie pour le premier projet que vous avez amorcé et dont la page est demeurée toujours blanche!

Vous avez du pain sur la planche. Écrire n’est pas toujours de tout repos…

Ricky Girard au Salon du Livre de Montréal, Place Bonaventure

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

'